Quelles sont ses missions et ses apports ?

Quelles sont ses missions ?

Le commissaire aux comptes a une fonction qui se décline en missions. Sa mission principale, la certification, le conduit à formuler une opinion sur la régularité et la sincérité des comptes annuels des entités qu’il audite. La certification peut découler d’une obligation légale pour l’entité (voir plus bas) ou intervenir à la demande du dirigeant, sur une base volontaire.

Le commissaire aux comptes peut aussi proposer des missions de diagnostic et d’attestation portant sur les données financières, mais également sur des enjeux aussi divers que la RSE ou le numérique. Le champ d’intervention de la profession s’est considérablement élargi ces dernières années pour s’étendre à la sphère sociale, publique et parapublique, à travers les associations, fondations, universités, hôpitaux, organisations syndicales et professionnelles, comités sociaux et économiques ainsi qu’aux collectivités territoriales. Cette tendance illustre tant l’intérêt d’une démarche d’audit en termes de rigueur financière et de contrôle interne que sa valeur aux yeux des partenaires et financeurs de ces entités.

Voir la plaquette vers les missions contractuelles :

https://cdn.cncc.fr/download/cncc-flyer-missionscontractuelles.pdf

Voir le site du H3C :

https://www.h3c.org/le-haut-conseil/profession-de-commissaire-aux-comptes/

 

Quel est l’apport de l’intervention du commissaire aux comptes pour l’entité ?

  • Fiabiliser et assurer la lisibilité de l’information financière et extra-financière publiée pour les parties prenantes (banquiers, notaires, fournisseurs, clients, salariés, financeurs publiques, etc.)
  • Améliorer la confiance dans la gestion financière et le contrôle interne des entités auditées.
  • Veiller à la continuité d’exploitation et prévenir les difficultés en analysant les risques, en contribuant à la détection des fragilités et en orientant le cas échéant vers les dispositifs appropriés, judiciaires ou non.
  • Accompagner les dirigeants dans leurs projets de croissance et de transformation.

 

Dans quel cas y a-t-il obligation de nommer un commissaire aux comptes ?

Qu’elle soit volontaire ou obligatoire, la démarche de recourir à l’expertise d’un commissaire aux comptes inscrit l’entité dans un cercle vertueux de fiabilisation de l’information financière et extra-financière.

Voir le périmètre d’intervention obligatoire du commissaire aux comptes : https://www.economie.gouv.fr/entreprises/entreprise-commissaire-compte-obligatoire

Actualités


« ZE PARKOUR eCAC », la conférence de promotion des professions du chiffre de La Réunion.

Le 3 novembre dernier, commissaires aux comptes et experts comptables ont présenté les deux professions aux étudiants de La Réunion. Un événement qui a réuni pas moins de 550 étudiants et 20…

Lire la suite


Le mois d’octobre sous l’élan de l’attractivité Professionnelle

Durant le mois d’octobre les commissaires aux comptes de la Commission Jeunes et Attractivité Professionnelle de la CRCC se sont mobilisés sur plusieurs établissements scolaires afin de…

Lire la suite


Nouvelle campagne de communication 2022

Une campagne de communication décalée pour mieux faire connaître le commissaire aux compte et ses missions La Compagnie Nationale des Commissaires…

Lire la suite


Évènements


janvier 2023
Pas d'événement actuellement programmé.

Nos partenaires